Profil perdu

Hugues Pagan – Profil Perdu -Rivages 2017.

Ce roman commence comme un policier bien classique des années 60, avec un style émaillé d’argot pour faire bien polar. Mais une fois rentré dedans, j’ai apprécié les personnages, l’intrigue et surtout l’évolution du personnage central.

Meunier, inspecteur des stups, est tué le soir du réveillon  de 1979. L’enquête va être menée par Schneider, un ancien militaire encore hanté par ses souvenirs d’Algérie. L’équipe de Schneider est solide, lui-même fait la part des choses dans ses relations avec Monsieur Tom, puissance locale et ancienne relation d’Algérie. Ils arrêtent un suspect qui avoue bien vite, on ajoute une rivalité policière, un vol d’or et des trafics pour une histoire rondement menée et pleine de rebondissements.

Ce roman serait intéressant mais assez banal s’il n’y avait la rencontre entre Schneider et Cherokee. Le vieux briscard tombe follement amoureux de la jeune femme mais sans la mièvrerie des romances ; le polar devient un décor pour une histoire d’amour inconditionnelle et magnifique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *