La ferme des animaux

George Orwell – La ferme des animaux, traduit par Jean Quéval – Folio 2002.

Après 1984, je découvre La ferme de animaux que je n’avais jamais lu.

Cette fable est beaucoup plus accessible mais tout aussi effrayante. Elle décortique la mise en place d’une dictature et la confiscation d’une belle idée révolutionnaire par un petit groupe.

L’histoire se passe dans une ferme et les cochons mènent la danse, redéfinissant les règles à leur avantage, accusant de trahison les opposants… C’est une transposition de l’évolution des différentes révolutions populaires, notamment communistes, du XXe siècle. La description d’Orwell est effrayante en ce que cette évolution vers la dictature semble être universelle.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *