Désorientale

Négar Djavani – Désorientale – Liana Levi Piccolo 2018.

Je suis sous le charme de ce livre. Il a un style tout à fait original, le récit est tout sauf linéaire et l’histoire est formidable.

Kimiâ Sadr raconte son enfance en Iran, fille intellectuels opposants au Shah et aux mollahs avec de nombreux détails pittoresques qui nous plongent dans son récit et ont le mérite de nous rappeler que l’Iran n’est pas qu’un pays de terroristes obscurantistes.

Si la « face A » consacrée à l’Iran est passionnante, la « Face B » est tout autant intéressante et plus personnelle. Elle raconte le parcours de Kimiâ, les difficultés de l’exil, du déracinement avec beaucoup de sensibilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *