Corruption

Don Winslow – Corruption, traduit par Jean Esch – Harper et Collins 2018.

Denny Malone est un flic de New-York, irlandais, membre d’une unité d’élite, La Force, chargé de lutter contre les gangs, le trafic d’armes et de drogue. Mais c’est aussi un ripoux qui ponctionne son (gros) pourcentage sur tout ce qui se passe.

Tout le monde fait comme lui, avocats, officiers, juges, procureurs, ou politiques, toute la chaîne est gangrenée ; et la théorie du livre est qu’il reste un bon gars car c’est quand même un flic qui risque sa vie pour ses concitoyens.

Le flic accepte un sandwich au jambon pour tourner la tête, il perd son boulot. Le Congressman Trouduc touche plusieurs millions de la part d’un industriel travaillant pour la défense ? C’est un patriote. La prochaine fois qu’un politicien se fera sauter la cervelle pour sauver sa retraite, ce sera une première.

Bien sûr, ses magouilles sont découvertes, la justice et le FBI lui mettent la pression pour qu’il dénonce des avocats et des magistrats véreux. Il doit se mettre à table mais il est retors et pense s’en tirer en mouillant beaucoup plus de monde… avant que le piège ne se referme sur lui.

L’histoire est un pas mal manichéenne, avec une fin édifiante, mais c’est un roman efficace, un bon page-turner qui ne donne pas envie de côtoyer les new yorkais !

Vous nous traitez de flics véreux. Moi et mes coéquipiers’ moi et mes frères. Vous minus traitez de corrompus. Mais c’est vous, les corrompus. Vous incarnez la corruption, vous êtes ce qui pourrit l’âme de cette ville, de ce pays.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *