Films de l’année 2009

L’avantage des catalogues de Noël, c’est qu’ils rappellent ce qui sort en magasin pour pouvoir choisir, ou se rappeler ce qui a été lu ou vu.

La liste des DVD proposés fait souvent regretter de ne pas avoir vu tel ou tel film, je m’aperçois que je n’en ai pas tant loupé dans la production 2009, si ce n’est Le prophète qui est sorti en septembre.slumdog

Coco avant Chanel – Anne Fontaine, avec Audrey Tautou

Commis d’office – Annelore Cayre. Adaptation du roman par l’auteur. Petit film très plaisant

Dans la brume électrique – Bertrand Tavernier. Un polar en Louisiane avec Tommy Lee Jones, j’en reparle ailleurs

Les herbes follesAlain Resnais. J’en parle ici

La journée de la jupe – Jean-Paul Lilenfeld, avec Isabelle Adjani. Arte a eu la très bonne idée de le passer en avant première. Adjami est excellente en prof qui perd les pédales et prend une classe en otage

LOL – Lisa Azuleos, avec Sophie Marceau, ravissante

Looking for Eric – Ken Loach, avec un Eric Cantona formidable et dont je comprends l’anglais. C’est le seul acteur comprehensible dans ce film qui ne passait qu’en VO ; pour les autres heureusement qu’il y avait le sous-titrage car je n’ais compris que fuck et fucking…

OSS 117 – Michel Hazanavicius, avec Jean Dujardin. Très drôle si on le prend au 2nd degré (excellent lorsqu’il demande à l’ambassade d’Allemagne au Brésil s’ils ont une liste d’anciens nazis !)

La première étoile – Lucien Jean-Baptiste. Une famille de noirs, pauvres, part au ski. C’est gentil et cela finit bien

Slumdog Millionnaire – Danny Boyle. Sans conteste le meilleur film vu cette année. Une plongée dans les bidonvilles de Bombay, à la sauce Bollywood pour que cela reste supportable (d’après le livre de Vikas Swarup :  Les fabuleuses aventures d’un Indien malchanceux qui devint milliardaire, roman que j’avais dans la liste « A lire »)

Tellement proches – Eric Toledano, avec Vincent Elbaz en grand enfant (il offre des tiges au lieu d’un bouquet!)juno

Et en séance de rattrapage : films plus anciens vus récemment en DVD ou à la télé :

Eternal sunshine of the spotless mind – Michael Gonfry (2004). Film fantastique et attachant

Juno – Jason Reitman (2007). Assez décapant ! Juno est une vrai peste mais adorable. La BO est très bonne aussi

Little Miss Sunshine – Jonathan Dayton (2005). Un road movie familial tragicomique.