Io

Io est fille du dieu fleuve Inachus.  Un jour qu’elle se promène en forêt, Jupiter la repère et la veut. Comme il est à l’abri des arbres, il se dit que Junon ne va pas le voir et passe à l’acte. Pas très franc, il prend la forme d’un nuage pour se taper la belle.

Il transforme Io en génisse blanche pour pouvoir continuer cette relation sans que Junon ne lui fasse une nouvelle crise de jalousie. Evidemment, celle-ci repère la vachette dont s’occupe son mari et lui demande comme cadeau, ce qu’il ne peut refuser puisque c’est une simple vache… il est pris à son piège.

Méfiante, Junon confie la jolie génisse à Argus qui est doté de 100 paires d’yeux tout autour de la tête. C’est un surveillant de choix car il y a toujours une paire d’yeux d’ouverte. Jupiter ne se laisse pas avoir et demande à Mercure, son coquin de fils, de l’aider et d’éliminer Argus.

Mercure va saouler Argus de paroles et de musique, il lui raconte notamment la dernière de Pan : celui-ci poursuit la nymphe Syrinx qui se transforme en roseau pour lui échapper, alors il prend une brassée de roseaux, souffle dedans et ravi du son, en fait une flute nommée syrinx, en hommage à la nymphe. Tant et si bien qu’Argus finit pas succomber et s’endormir, et ni une ni deux, Mercure lui coupe la tête.

Junon n’est contente du tout, elle récupère les yeux d’Argus et en décore le corps et les plumes de son animal favori, le paon. En colère, elle envoie un taon punir la génisse qui devient folle de douleur et court devant elle. Dans sa fuite, elle traverse la mer (Ionienne) et le Bosphore (Passage de la vache) et finit par se calmer sur les bords du Nil. Au fond d’elle, Junon sait bien que la pauvre Io est victime et finit par lui pardonner et la laisse reprendre forme humaine, celle-ci garde la blancheur de la génisse et sera assimilée à Isis ou à Hathor (déesse à tête de vache).

Evidemment, Jupiter a laissé des traces et Io accouche d’Eupaphos (qui sera aussi assimilé à Apis).

D’après Les Métamorphoses d’Ovide

Ovide est un auteur latin, j’ai donc pris les noms romains qui peuvent différents en grec :
Jupiter = Zeus
Junon = Héra
Mercure = Hermès