Au bon roman

Au bon roman est le nom d’une librairie créée par des fans de littérature qui ne veulent que des livres exceptionnels. Il s’agit du projet un peu fou mené par Francesca, riche héritière, et Van, qui ne vit quasiment que pour la littérature.

La sélection de l’assortiment est faite par un comité secret qui rassemble les écrivains préférés des deux commanditaires. Ce magnifique projet voit le jour rue Dupuytren, connait rapidement le succès mais aussi très vite une campagne de dénigrement violente et persistante.

Laurence Cossé nous livre un très agréable roman, tendre et drôle par moments, complètement attachant et qui se joue du lecteur. La forme est très réussie : un peu d’enquête, d’histoire dans l’histoire, des amours torturées et des amitiés amoureuses. Le livre m’a donné quelques pistes de lectures, il y a des auteurs que je ne connais pas et d’autres que je n’ai pas encore abordés, mais aussi c’est une belle fable sur la définition de la littérature et son économie.

Il y a une très belle déclaration des libraires pour justifier leurs choix qui pourrait être reprise par tous les acteurs de la lecture et de la librairie (je ne la cite pas, je vous laisse la découvrir ! 😉 )

Une question se pose à la fin de ce livre : serait-il intégré à l’assortiment de cette librairie ?

Laurence Cossé – Au bon roman – Gallimard 2009