La voie Marion

Voila un très joli roman. Ce petit livre raconte une histoire qui parait simple mais qui est plus complexe qu’il ne parait.

Ce récit au féminin évoque l’histoire d’une jeune femme, libraire à Chamonix, qui s’éprend d’un guide et découvre la montagne avec lui. Leur rencontre se fait en douceur, évoquée avec beaucoup de sensibilité.

Ce roman m’a aussi donné envie de montagne. Il n’y a pas de descriptions pompeuses ou d’envolées lyriques, mais la simplicité du regard qui admire la montagne et la passion de l’alpiniste nous emportent. Je ne suis pas étonné que l’auteur évoque Samivel car on retrouve la même légèreté.

La fin est surprenante et originale, très bien trouvée. Elle donne tout son caractère à ce roman pas si romantique que cela.

Jean-Philippe Mégnin – La voie Marion – Le Dilettante 2010