Jaurès

La Documentation française publie un série de petites biographies sur les grands tribuns, les premières sont consacrées à Jaurès et Clémenceau, valeurs sûres !

9782110076311Cette bio de Jaurès est très synthétique et assez bien faite. Elle présente ses grands combats et les illustre avec de nombreuses citations. Cette série est réalisée en collaboration avec l’Assemblée nationale, les verbatims sont principalement extraits des discours à la Chambre des députés.

Jaurès a une formation de philosophe : Normale sup, dans la même promotion de Durkheim et Bergson ! D’abord enseignant, il devient député très jeune. Républicain et laïc lors de son premier mandat, il se rapproche très vite des socialistes. Plus tard, il sera l’artisan d’un rapprochement entre les différentes tendances. Le livre est assez consensuel et n’insiste pas sur les différences et les rivalités entre groupes et personnes. La différence avec Jules Guesde, marxiste de la première heure, est tout juste évoquée.

Entre les partis, les idées les croyances, il n’y a que deux juges : la liberté et l’avenir.

Homme de dialogue et de conviction, Jaurès a évité les ruptures : il a su demander aux ouvriers de Carmaux de reprendre le travail pour ne pas donner raison aux patrons lors d’une grève et bien que sincèrement pacifiste, il n’excluait pas la guerre. Derrière ces semblants de renoncement, il ya une vision stratégique à long terme.

Jaurès a été de tous les grands combats de la 3e République : Dreyfus, laïcité, égalité sociale et égalité devant la justice, vision moderne de la nation… Ces débats ont un toujours fort écho de nos jours, c’est pourquoi il est toujours moderne et que ses paroles nous concernent encore.

« Je dis qu’au moment où l’on voit qu’un Etat nouveau, l’Etat financier, a surgi dans l’Etat démocratique, avec sa puissance à lui, ses organes à lui, ses fonds secrets à lui, c’est une contradiction lamentable de ne pas entreprendre la lutte contre cette puissance qui détient les chemins de fer, les banques, toutes les grandes entreprises. »

Paul Marcus – Jaurès : l’humaniste – La documentation française 2009