Les miscellanées de Mr. Schott

C’est le type de même de livre inutile mais tellement indispensable ! Ce joli petit livre relié, imprimé avec un joli caractère garamond est un fourre-tout où l’on trouve des listes sur tout et rien.

On y trouve tout et rien et c’est très drôle de se laisser aller à feuilleter ce livre. C’est là que l’on l’on se retrouve addict : après les rois-mages (facile), on trouve les 7 collines de Rome (Palatin, Aventin, Capitole, Quirinal, Viminal, Esquilin et Caelius) ; les 7 nains (Atchoum, Dormeur, Grincheux, Joyeux, Prof, Simplet et Timide) ; les 7 mers (Antactique, Artique, Atlantique nord, Atlantique sud, Océan indien, Pacifique nord et Pacifique sud) ; les 7 vertus (cardinales : justice force, tempérance, prudence et théologales : foi, espérance charité) ; les 7 péchés capitaux (orgueil, avarice, luxure, envie, gourmandise, colère et paresse) ou les 12 apôtres…

A coté de ces listes classiques où l’on bloque au 2 ou 3e item, on trouve comment dire « je t’aime » de 43 façons différentes, de l’afrikaans au zoulou ; le récit de la mort insolite de certains rois birmans (l’un d’entre eux est mort de rire en apprenant que Venise n’avait pas de roi) ; des expressions créoles ou de l’argot belge ; les noms de clubs de golf ; la liste des anniversaires de mariage ou la liste des vainqueurs de la régate Oxford-Cambridge de 1829 à 2002.

La traduction française a intelligemment adapté certaines parties (par ex. : les virelangues) pour atténuer le côté très britannique de l’ouvrage. Un dernier mot sur le titre : miscellannées est bien français, validé par Mr Robert, ce n’est pas un simple angliscisme.

Ce  livre très mignon a été publié il y a 4 ans déjà et a connu un beau succès, je participerai sans doute à sa prolongation car c’est un livre qui fait un cadeau assez sympa, même pour ceux qui lisent peu.

Ben Schott – Les miscellannées de Mr. Schott – traduction : Boris Donné – Allia 2005