Homo erectus

Des hommes se retrouvent pour assister à des réunions du genre amoureux anonymes ; chacun raconte ses déboires et ses difficultés avec les femmes. Trois d’entre eux sympathisent et nous allons nous attarder sur eux : Denis, serveur de brasserie incapable de tomber amoureux va se trouver avec un drôle de visiteuse qui s’impose ; Philippe, philosophe bavard et intello parisien s’éprend de Mia, le mannequin qui côtoie la jet-set et Yves, mari trompé qui veut se libérer, rompre toutes les attaches et découvrir toutes les femmes au travers des prostituées.

Ce roman raconte plein d’anecdotes sur les relations hommes/femmes, parfois tendres, souvent cruelles. Les trois héros sortent d’histoires compliquées qu’ils veulent oublier chacun à sa manière ; toutefois, leur fuite en avant va leur faire ouvrir les yeux et découvrir ce qu’ils cherchaient réellement.

Ce roman parait assez léger, mais il raconte de formidables histoires et destins du quotidien. Benacquista est bien connu comme auteur de polars, où il excelle (avec un grand coup de cœur pour Malavita et Malavita encore, 2 livres hilarants) ; il est aussi très bon dans ce genre plus traditionnel.

Tonino Benacquista – Homo erectus – Gallimard 20110