Catégories
Expos, musées, châteaux

Manet, l’inventeur du moderne

In extremis… j’ai vu cette expo 4 jours avant sa clôture ! Jusque là j’associais Manet aux impressionnistes, j’ai découvert qu’il fallait être moins catégorique car ses œuvres débordent largement ce mouvement. Le gimmick de l’expo est de présenter sa modernité, les cartels sont assez pauvres et peu explicatifs, toutefois on arrive à bien suivre son évolution.

Plusieurs pièces importantes sont déjà au Musée d’Orsay : Le déjeuner sur l’herbe, Olympia, Le Balcon, Chez le Père Lathuile ou quelques uns de ses portraits. J’ai découvert Manet peintre religieux, avec un Moine en prière assez impressionnant. Ses peintures d’inspiration espagnole m’ont surpris avec leur cadrage très serré, résultat de découpe des toiles originales ; il y a un très beau torero mort qui semble flotter dans l’espace.

Les compositions de Manet sont assez sobres : au Fifre, répond un très joli Bulles de savon tout aussi dépouillé. J’ai particulièrement aimé la représentation nocturne du Port de Boulogne et les natures mortes sont magnifiques, avec de très belles pivoines. L’expo présente l’Asperge que Manet a offert à Ephrussi qui lui avait surpayé une toile représentant une botte d’asperges.

Enfin, l’expo présente pas mal de portraits dans différent styles, avec un majorité d’impressionnistes, la plupart de ses portraits féminins dégagent une certaine douceur.

Manet, l’inventeur du moderne – Musée d’Orsay