Persée

L’histoire de Persée est assez longue et pleine de rebondissements. Ovide la traite à rebours et, comme souvent, considère que l’on connait déjà le personnage et ses ascendants. Il ne parle ni de sa mère, ni de la raison de sa quête, je vais reprendre l’ordre chronologique.

Danaé

Acrisius est roi d’Argos ; un oracle lui ayant dit qu’il serait tué par son petit-fils, il enferme sa fille Danaé dans une  tour en bronze. Mais c’est sans compter sur notre séducteur olympien, Jupiter, qui approche Danaé sous forme d’une pluie d’or et bien évidemment lui fait un enfant, Persée. Acrisius les jette à la mer dans un coffre qui arrivera sur l’île de Seriphos où il sont recueillis par Dyctis, un pêcheur. Plus tard, Polydecte, roi de Serifos (peut-être un frère de Dyctis), tombe amoureux de Danaé qui ne lui rend pas son amour. Persée devenu adulte, Polydecte l’envoie tuer Méduse pour l’éloigner de sa mère. Profitant de cette absence, il essaye d’abuser d’elle mais elle s’enfuira avec l’aide de Dyctis.

Pour sa petite expédition, Persée va obtenir l’aide Minerve (sa demi-sœur si vous avez bien suivi !) et de Mercure qui lui donnent un bouclier, un sabre courbe et des talonnettes ailées. Certaines versions disent que les souliers ailés sont offerts par les nymphes et qu’il a aussi le casque qui rend invisible de Pluton.

Méduse

A l’origine, c’est une superbe jeune fille avec une belle chevelure que Neptune remarque et culbute. Comme la scène se passe dans un temple de Minerve la prude, celle-ci s’énerve et (avec un solidarité toute féminine) la punit de ses frasques en transformant ses cheveux en serpents et en pétrifiant tout ceux qui la regarde. Pour Ovide, Méduse est la seule des Gorgones à bénéficier de ces atours ; pour d’autres, les 3 sont pareilles.

Ovide nous raconte donc l’histoire de Persée à partir de ce moment. Tout équipé de ses armes et de ses talonnettes, il se dirige vers la Lybie où est censée être Méduse. Le chemin est gardé par les Grées, trois vieilles femmes qui se partage un œil et une dent. Les Grées, comme les Gorgones, sont les filles de Phorcys. Persée tend la main au moment de l’échange et obtient le passage. Il zigouille Méduse en la regardant dans son bouclier qui sert de miroir (sans doute guidé par Minerve) et du sang de Méduse naissent des enfants de Neptune : Pégase, le cheval ailé, et Chrysaor.

Persée repart avec la tête en volant, du sang tombe dans le désert qui donne naissance à des tas de serpents. Il veut se reposer et va voir Atlas qui lui refuse la gite : il protège son verger d’un vol qui sera commis par un fils de Jupiter et se méfie donc de Persée. Celui-ci se venge en lui faisant regarder Méduse et voilà Atlas qui se pétrifie et devient la montagne bien connue qui supporte le ciel.

Andromède

Ensuite Persée continue à voyager et arrive en Ethiopie.  Il voit sur le rivage une jeune fille abandonnée et enchaînée à un rocher. C’est Androméde qui paye pour sa mère Cassiopée. Cassiopée est belle et se croit supérieure aux Néréides, nymphes marines ; Neptune n’aime pas cela et pour la punir lui fait sacrifier sa fille à un monstre marin.

Voila Persée qui arrive sur les entrefaites et Céphée, le père d’Andromède, annonce que sa fille sera à qui la sauvera, le royaume avec (promesse pas difficile à tenir). Pour se libérer les mains, Persée pose la tête de Méduse sur le rivage et les brindilles qui flottent se pétrifient et deviennent des coraux. Toujours équipé de ses armes magiques, Persée tue le montre et gagne la belle.

Oui, mais Andromède est promise à Phinée, son oncle, frère de Céphée. Celui-ci n’a rien fait pour la protéger mais il réclame son dû lors du banquet de mariage. Il s’ensuit un sévère bataille où on jette tout ce que l’on a sous la main : des javelots, des buches enflammées, des cratères… Persée est un peu seul ; quand il faiblit, il sort l’arme fatale, la tête de Méduse, pour calmer tout le monde…

Il rentre chez lui et chasse Prétus, jumeau de son grand-père, qui avait pris le trône d’Argos et pétrifie Polydecte qui le déteste et met en doute son aventure. L’histoire de Persée s’arrête ici, il rend ses joujoux et donne la tête à Minerve qui l’accroche sur son égide, pièce de poitrine de son armure.

Il semble que Acrisius soit mort en assistant à une manifestation sportive : il a pris un disque sur la tête ! Le hasard veut que le lanceur soit Persée…

D’après Les Métamorphoses d’Ovide

Ovide est un auteur latin, j’ai donc pris les noms romains qui peuvent différents en grec :
Jupiter = Zeus
Minerve = Athéna
Mercure = Hermès
Pluton = Hadès
Neptune = Poséidon