On a tué Bisou

Un roman policier turc, ça ne court pas les rues. Eh bien, heureusement car ce n’est pas terrible !

Le roman a une trame de roman noir, le meurtre d’un personnage qui a un secret, des histoires de chantage avec des gros durs méchants… Assez classique et du coup, pour faire original, l’auteur place l’histoire dans un club de travestis. Le narrateur(trice ?) joue à l’intello mais on est loin de Sam Spade.

Le scénario répondant aux critères essentiels, j’ai quand même été au bout en espérant qu’il se passerait quelque chose de différent, qu’il y aurait une fin extraordinaire comme chez Hammet, mais rien du tout.

Conseil de lecture : prenez un autre livre !

Mehmet Murat Somer traduit par Gökmen Yilmaz – On a tué Bisou – Actes Sud 2007