Kipferl

Les traditions ont du bon et il faut généraliser l’orientale Saint-Nicolas et l’ibérique Epiphanie : Noël c’est bien mais c’est peu, il ne faut pas se contenter de cette fête. J’aime que la Saint-Nicolas soit associée à des pâtisseries, après les Kipferl, je vais bientôt tester les personnages en pain d’épice.

J’ai découvert les Vanille Kipferl grâce à une recette de Bergamotte qui en parle ici ou sur le blog Sucrissime (un de mes préférés). Je viens de tester la recette de Christophe Felder qui me convient beaucoup mieux car ils sont plus cuits.

Cette recette de biscuits de l’Avent est beaucoup plus facile à réaliser que les Spritz qui nécessitent un hachoir, j’ai failli exploser la poche à douille !

Mélanger 35 g de sucre semoule, 120 g de beurre mou, 140 g de farine, 60 g d’amandes en poudre et 1/2 cuillère à café d’extrait de vanille et 1 gousse de vanille réduite en poudre (j’ai tendance à plutôt augmenter la dose d’extrait pour faire plus simple).

Mélanger tous les ingrédients à la cuillère puis à la main jusqu’à obtention d’une boule de pâte. Séparer en 4 morceaux et former des pâtons en forme de boudins sur un plan de travail légèrement fariné. Couper des tronçons de 2 cm , les rouler en forme de croissant (Kipferl). Si vous êtes partisans du moindre effort -comme moi- faites des  boules, des petits pavés, etc., c’est aussi bon… Placer sur un plaque de cuisson recouverte de papier cuisson, enfourner à 170° et laisser cuire 15 mn.

Laisser complètement refroidir, les biscuits vont se briser si vous les touchez encore chauds, et rouler les Kipferl dans un mélange de sucre glace (+/- 60g), de sucre poudre (+/- 30g) et de sucre vanillé.