Céphale et Procris

Ce drame de la jalousie ferait les beaux jours de la presse people à scandale !

Céphale est le fils de Déion, roi de Thessalie, il est peut-être aussi le fils de Mercure. Il épouse la belle Procris, fille d’Erecthée, roi d’Athènes. Il en est follement amoureux et rejette les avances d’Aurore qui l’enlève au cours d’une chasse.
Encore un déesse qui ne supporte pas qu’on lui résiste ! S’estimant bafouée, elle fait douter Céphale qui revient vers Procris transformé et entreprend de la séduire sous sa nouvelle forme. Procris résiste un moment, fidèle à son mari ; elle s’apprête à céder devant la fortune qu’on lui propose pour une nuit quand Céphale se dévoile. Honteuse et furieuse de s’être faite piégée, Procris s’enfuit dans les montagnes.

Une variante la fait alors partir en Crête où elle devient la maîtresse de Minos. Un sort jeté par Pasiphaé lui fait éjaculer des serpents et autres bestioles, Procris invente le préservatif qui évite à Minos de tuer ses maîtresses !

Procris revient avec Céphale et lui offre deux cadeaux qu’elle a eu de Diane : un javelot magique et un chien, accessoires parfaits pour la chasse dont il raffole. Le javelot est en bois rare avec une pointe en or, il atteint toujours son but et revient à son point de départ (c’est un boomerang !) et Lélaps, le chien, ne laisse jamais échapper le gibier. Réconciliés, il vivent heureux de longues années et ont pour fils Arcésios, qui sera roi d’Ithaque et père de Laerte, donc grand-père d’Ulysse.

La région de Thèbes est remplie de dangers : il y a d’abord eu le Sphinx mis là par Junon et tué par Oedipe, puis un renard envoyé par Bacchus qui ne supporte pas que les thébains aient écarté du trône les descendants de Cadmus (qui est son grand-père, voir ici [clic]). Ce renard du mont Teumesse s’attaque aux troupeaux et aux gens et ne peut être pris. Céphale décide de s’en charger et lance Lélaps à l’attaque. Le destin de chaque animal est contradictoire et ce paradoxe lié aux dieux ne peut être tranché : le renard ne peut être pris, Lélaps ne le lâche pas et ne peut l’abandonner, ils peuvent courir longtemps comme cela, Jupiter trouve la solution et transforment les bestioles en statues de marbre…

Céphale passe sa vie à la chasse, il s’échauffe facilement, apprécie la petite brise qui le rafraîchit et en chante volontiers les louanges. Un quidam pas très bien intentionné croit qu’il évoque la Brise, fille du dieu Borée et prévient Procris. Un fond de jalousie est toujours présent, elle décide de le surveiller et le piste dans ses expéditions de chasse. Cachée, elle fait du bruit, Céphale croit qu’il a levé un gros bestiau et lance son arme magique qui lui revient ensanglantée : il a tué Procris !

D’après Les Métamorphoses d’Ovide

Ovide est un auteur latin, j’ai donc pris les noms romains qui peuvent différents en grec :
Mercure = Hermès
Aurore = Eos
Diane = Artémis
Bacchus = Dionysos
Junon = Héra
Lélaps = Laelaps
Borée = Boréas