Artemisia, l’expo

Le Musée Maillol consacre une exposition à Artemisia Gentileschi, belle découverte d’un peintre italien du XVIIe (1593-1654). Artemisia est la fille du peintre Orazio Gentileschi, un suiveur du Caravage, son oeuvre et celle de sa fille reprennent les principes du maître.

Les femmes peintres était rares à l’époque, la femme était une éternelle mineure sous la responsabilité de son père ou de son mari et  ne pouvait pas établir de contrat. D’abord modèle de son père, elle travaille à son atelier, à Rome, avant de partir pour Florence après un scandale. Sa carrière est consacrée lorsqu’elle est acceptée à l’Accademia del Designo.

On la retrouve à Venise, à Rome, en Angleterre et elle s’installe à Naples. C’est là qu’elle peint ses œuvres les plus abouties et qu’elle connait la gloire. Comme le Caravage, son oeuvre sera boudée à partir du XVIIIe et redécouverte à la fin du XIXe. Sa vie est racontée dans un film (avec Valentina Cervi et Michel Setrault) et dans un roman d’Alexandra Lapierre.

L’exposition présente de nombreuses peintures d’Artemisia, de ses ateliers mais aussi d’Orazio pour montrer la filiation. C’est superbe, avec une prédilection pour les meurtrières (Judith, Yaël), sans doute pour se venger du viol qu’elle a subi… C’est aussi un peintre renommée pour ses nus et je dois avouer que sa Danaé est très érotique.

Musée Maillol, 14 mars – 15 juillet 2012