Monumenta

 


Depuis que le Grand Palais a été rénové, ce bel espace est ouvert chaque année à un créateur d’art contemporain qui peut laisser libre cours à son imagination pour occuper l’espace. Il y a eu un stock de ferraille, des tas de vieux vêtements ; cette année, Daniel Buren nous fait voir la verrière en couleurs.

Quasiment tout l’espace, sauf le centre, est occupé par 377 disques de plastique transparent qui font de 2,50 à 2,90 m de diamètre. Les disques sont accrochés à une hauteur de 2 à 6 m à des poteaux carrés dont les faces blanches ou noires ont la largeur réglementaire de  8,7 cm.

C’est rigolo, le soleil éclaire le sol avec le reflet des couleurs, cela fait penser aux gommettes que l’on a collé gamin, mais c’est du gadget.

Monumenta jusqu’au 21 juin 2012 au Grand Palais