Myrrha

Après Byblis amoureuse de son frère, voici un autre amour, chanté par Orphée mais qui n’a pas été inspiré par Cupidon.

Cinyras, petit-fils de Pygmalion, a une fille courtisée mais qui ne choisit pas de mari. Tous les jeunes gens lui  courent après mais elle est amoureuse de son père. Quand elle dit qu’elle veut épouser un homme qui lui ressemble, il prend cela pour un modèle d’amour filial, sans penser à mal.

De désespoir, Myrrha veut se pendre mais sa nourrice la surprend et lui fait avouer son malheur. Pour l’aider, elle va jouer les entremetteuses : alors que le mère est absente et que Cinyras a trop bu, elle lui propose de coucher avec un jeune fille, de l’âge de sa fille. Cinyras accepte bien volontiers et passe plusieurs nuits avec la jeune fille dans l’obscurité. Au bout d’un certain temps, il cherche à voir sa maîtresse mais il est horrifié de ce qu’il voit et veut tuer sa fille qui s’enfuit bien vite de lui, jusqu’en terre de Saba.

Myrrah est désespérée et se rend compte de l’horreur de son crime. Elle ne veut plus faire partie du monde des vivants mais ne veut pas aller dans le monde des morts et se transforme en arbre. Elle continue à pleurer, ses larmes s’échappent du bois et donnent la myrrhe.

Les amours incesteuses n’ont pas été stériles et Myrrah est enceinte de son père. L’enfant continue grandir dans son ventre malgré la transformation en arbre et Lucine, déesse de l’accouchement (une version de Junon), agit sur l’arbre qui s’entrouvre pour laisser passer un enfant très beau que les nymphes prennent en charge et qui devient un magnifique jeune homme, Adonis.

Une flèche d’Amour blesse sa mère Vénus sans le vouloir, elle repère Adonis et en fait son amant. Elle l’accompagne partout désormais et lui recommande d’éviter les animaux pouvant se défendre car elle déteste les lions. Il est blessé mortellement par un sanglier et Vénus transforme son sang en anémone.

D’après Les Métamorphoses d’Ovide

Ovide est un auteur latin, j’ai donc pris les noms romains qui peuvent différents en grec :
Junon = Héra
Vénus= Aphrodite