La disparition d’Odile

J’aime l’ambiance des romans de Simenon mais ils sont souvent assez datés. Celui-ci est beaucoup plus intemporel : Simenon raconte le désespoir d’une gamine qui étouffe dans sa famille et, à quelques détails près, il pourrait être contemporain. Les Pointet sont une famille bourgeoise de Lausanne. Le père est historien et passe sa journée à… Poursuivre la lecture de La disparition d’Odile

Une soirée au Caire

Ce joli roman est empreint de nostalgie, de souvenirs d’une enfance rêvée, au risque d’oublier la réalité. Le narrateur nous offre une image très idéalisée de l’Egypte de son enfance. Solé nous a émerveillé avec Le Tarbouche et Le Sémaphore d’Alexandrie, il revient évoquer cette tribu Batrakani, famille égyptienne d’origine syrienne et de religion grecque-catholique,… Poursuivre la lecture de Une soirée au Caire

L’autre fille

J’ai longtemps mis Annie Ernaux dans une sorte de black list du genre « féministe égocentrique psychanalysante ». J’ai découvert il y a relativement peu de temps « La place » et j’ai été très agréablement surpris. Certes, c’est de l’autofiction, littérature égocentrique s’il en est,  mais comme le chante si bien Jeanne Moreau « parlez moi de moi, il… Poursuivre la lecture de L’autre fille