Le tour d’écrou

Ce petit roman me permet d’apprécier le style de James que j’avais découvert dans Portrait de Femme : des descriptions minutieuses, une étude très fine des comportements et des caractères. Un oncle distant confie à une jeune femme la charge de l’éducation de sa jeune nièce Flora. Le frère ainé, 10 ans, va se joindre… Poursuivre la lecture de Le tour d’écrou

Portrait de femme

Voici un classique que je ne connaissais pas et dont la lecture m’a été inspirée par Le club des incorrigibles optimistes. Après Karénine et Bovary,  je reste dans la veine des grandes héroïnes avec Isabel Archer ; pourtant, si ce Portrait de femme est intéressant, je l’ai aussi trouvé particulièrement long. Isabel Archer est une jeune… Poursuivre la lecture de Portrait de femme