Ce qui a dévoré nos cœurs

Une fois de plus, je me laisse séduire par un roman de Louise Erdrich. Ce livre mêle plusieurs histoires, plusieurs destins, avec une plongée dans la tradition indienne. La première partie est centrée autour de Faye Travers qui subit une relation pas très claire avec son amant et que la mort de sa sœur hante… Poursuivre la lecture de Ce qui a dévoré nos cœurs

Le fils

Il y a longtemps que je n’avais pas lu une saga familiale aussi puissante. Au travers de trois personnages, ce roman nous raconte pas moins que l’histoire du Texas et de la conquête de l’Ouest. On est loin des gentillets romans de terroirs, c’est une grande épopée qui nous est racontée là. L’aventure du « Colonel »… Poursuivre la lecture de Le fils

La conversion

Roman assez étrange et fascinant qui se passe dans une communauté noire de New York dans les années 30. Le roman se déroule principalement lors d’un culte qui dure toute une nuit et va s’attarder tour à tour sur l’histoire de différents personnages.

Sartoris

Aussi bizarre que cela paraisse, je n’ai jamais lu de Faulkner alors qu’il fait partie des grands écrivains américains, nobélisé. Quand on lui demandait par quel roman commencer son œuvre, il conseillait Sartoris, roman qui contient les différents thèmes et personnages de ses romans. Sartoris, version aboutie d’un romain qui devait s’appeler Etendards dans la… Poursuivre la lecture de Sartoris

Portrait de femme

Voici un classique que je ne connaissais pas et dont la lecture m’a été inspirée par Le club des incorrigibles optimistes. Après Karénine et Bovary,  je reste dans la veine des grandes héroïnes avec Isabel Archer ; pourtant, si ce Portrait de femme est intéressant, je l’ai aussi trouvé particulièrement long. Isabel Archer est une jeune… Poursuivre la lecture de Portrait de femme

Ne tirez pas sur l’oiseau moqueur

Unique roman de cet auteur, ce livre fait partie des livres marquants pour les Américains. Couronné par le Pulitzer en 1961, ce roman est aussi sur les listes de livres « dangereux » pour les intégristes, aux côtés d’Huckleberry Finn et de Feuilles d’herbes, le recueil de poésies de Whitmann. J’ai adoré ce livre qui parle de… Poursuivre la lecture de Ne tirez pas sur l’oiseau moqueur

Des cliques et des cloaques

Un bon petit classique, rien de tel quand on cherche une valeur sure après la lecture de livres pas enthousiasmants ! Il a beau être republié dans une collection « policier », je ne le classe pas en « polars » mais en « roman », comme les #romans durs de Simenon. Le roman se déroule dans le Midwest, on sent… Poursuivre la lecture de Des cliques et des cloaques

La maison de l’aube

Ce roman est considéré comme le livre fondateur de la littérature indienne. On le trouve comme référence dans toutes les bibliographies, son auteur a eu le Pulitzer en 1969 mais je n’ai pas été entièrement séduit. Le début de ce roman m’a enchanté, l’auteur fait des descriptions de paysages magnifiques, très fouillées et poétiques. Il… Poursuivre la lecture de La maison de l’aube

Indian blues

Je n’aime pas trop les classements des romans en littérature nationale et la littérature américaine est trop variée pour regrouper dans un même genre des œuvres aussi dissemblables que celles de Twain, Cather ou les contemporains Banks, Irving, Morisson… En revanche, on pourrait distinguer une groupe de romanciers Indiens dont les racines imprègnent l’œuvre : Louise… Poursuivre la lecture de Indian blues

Home

J’ai découvert Toni Morrison il y a peu et je trouve ses livres très forts. Son dernier roman est tout aussi marquant et m’a fortement impressionné. Frank Money reçoit un message l’alertant sur sa sœur Cee et abandonne tout pour la rejoindre et la sauver. Frank est démobilisé depuis peu après avoir participé à la… Poursuivre la lecture de Home

Esprit d’hiver

Je ne connaissais pas cet auteur qui semble la révélation de cette rentrée en littérature étrangère. Son style est très beau, de belles phrases, des descriptions précises, mais l’histoire de ce livre est glaçante. Holly se réveille un peu trop tard un matin de Noël, avec une sensation désagréable, comme un cauchemar qui nous réveille.… Poursuivre la lecture de Esprit d’hiver

A moi seul bien des personnages

Ce n’est pas un excellent Irving et je ne comprends pas les critiques très élogieuses que j’ai pu en lire. Certes, Irving est un admirable conteur mais j’ai trouvé le premier tiers passablement brouillon. Pour découvrir Irving, je recommande plutôt son précédent livre, Dernière nuit à Twisted River, mais un Irving moyen est toujours largement supérieur… Poursuivre la lecture de A moi seul bien des personnages

La malédiction des colombes

Ne vous fiez pas à la 4e de couverture, ce livre est beaucoup plus complexe qu’une simple histoire de colombes ou le récit d’un grand-père en 1966. Erdrich nous emmène en Dakota du Nord et ses personnages nous racontent l’histoire du pays au travers de leurs aventures familiales. Le roman est structuré autour des récits… Poursuivre la lecture de La malédiction des colombes